Le développement personnel, est-ce vraiment important ?

Crédit image : Puzzle Clementoni

Dans le monde, de nombreux pays ont, dans quasiment tous les domaines, des programmes de R&D (Recherche et Développement). Pour s’en rendre compte, il n’y a qu’à voir le nombre d’instituts, de laboratoires et de centres de recherche publiques qu’occupent des légions de chercheurs et de fonctionnaires.

Il en va de même pour beaucoup d’entreprises et d’organismes privés qui disposent de leurs propres départements de R&D.

Les ressources allouées à ses activités ne sont pas négligeables, mais le retour sur investissement se révèle des plus intéressants : il permet à un pays de maintenir et d’améliorer son niveau de développement et à une entreprise de gagner en productivité et en compétitivité.

L’idée est d’adopter ce modèle et de l’appliquer au niveau individuel.

Un programme de R&D personnel

Si vous voulez vous améliorer & avoir une vie meilleure, vous devrez disposer d’un programme de R&D personnel.

Question « Quel est le meilleur investissement ? ». Certains dirons que c’est l’immobilier, d’autres la bourse et d’autres encore la création d’entreprise. La bonne réponse est :

Le meilleur investissement, c’est vous-même.

Vous voulez être un bon investisseur immobilier ? Il vous faudra d’abord vous former pour bien comprendre le marché que vous visez, être à l’aise avec la fiscalité et les aspects juridiques, savoir monter un dossier de financement, etc. Une fois ces connaissances acquises, vous devrez sauter le pas et pour cela il vous faudra vaincre vos peurs et vos croyances limitantes (encore un travail sur soi).

C’est la même approche pour toutes les formes de réussite : être un bon conjoint, un bon partent, un bon ami, un bon voisin, un bon collègue, un bon citoyen, etc.

Aucun succès extérieur ne peut être obtenu sans succès intérieur.

Remarque : les exemples listés ci-dessus fonctionnent aussi au féminin : être une bonne conjointe, une bonne amie, etc. Nulle discrimination de ma part.

Dans son célèbre livre Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent, Stephen R. Covey nous décrit ce même schéma. Il commence d’abord par présenter trois principes pour atteindre « la victoire privée », puis trois autres pour réaliser « la victoire publique ». Ce processus est obtenu et maintenu par le septième principe « Aiguisez vos facultés ».

Le développement personnel mène aux succès intérieurs et les succès intérieurs mènent aux succès extérieurs.

 Quelles ressources ?

Comme tout programme de R&D qui se respecte, il doit disposer de ressources. En ce qui nous concerne, ce sera : de l’énergie, du temps & de l’argent. Cela fait penser à Churchill & à sa célèbre formule : « Du sang, du labeur, des larmes & de la sueur ». Reconnaissez que ce que je vous demande est moins douloureux.

Énergie

Elle est proportionnelle à notre motivation. C’est, à mon sens, l’élément le plus difficile à gérer car on sait tous que qu’il est difficile de rester constamment motivé. Il ne faut cependant pas s’inquiéter outre mesure : le degré requis n’est pas aussi élevé qu’on le pense. Par ailleurs, les résultats concrets que vous obtiendrez chargeront vos batteries et maintiendront un niveau de motivation et d’implication acceptable et suffisant.

Temps

Toute activité en nécessite. De nombreuses personnes se plaignent d’être débordées alors que d’autres parviennent à concilier vie familiale, professionnelle, associative, etc. et cela grâce à une bonne gestion des priorités. Tout le monde à des journées de 24 heures, pas une seconde de plus ou de moins. Je vous laisse lire cet article (mais promettez-moi de revenir après) : Les Français regardent toujours la télé près de quatre heures par jour.

Argent

Il s’agit de consacrer un budget à ce programme. Là aussi, beaucoup de personnes disent ne pas avoir les moyens. Par exemple, ils rechignent à acheter un livre qui pourrait changer leur vie. Ces mêmes personnes, du moins, certaines d’entre elles, n’hésitent cependant pas à dépenser mensuellement une petite fortune en cigarettes et jeux de hasard ou à contracter un coûteux crédit à la consommation pour s’offrir le dernier modèle d’écran plat.

Ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas ici de tenir un discours moralisateur et culpabilisant car chacun est libre de consacrer son temps, son énergie et son argent aux activités de son choix. J’essaie simplement d’attirer votre attention sur la pertinence de ces choix.

L’ordre des ressources mentionnées n’est pas innocent. Elles sont classées par importance et seuls les deux premiers éléments sont véritablement indispensables, à savoir l’énergie et le temps. De cela, on peut tirer une bonne nouvelle : le manque de ressources financières n’est pas un obstacle.

Ainsi, si votre budget ne vous permet de vous procurer un livre neuf, pourquoi ne pas l’acheter d’occasion ? Ou attendre sa sortie au format poche, ou l’emprunter, ou le voler.

Comment procéder ?

Il faut se réjouir : nous vivons dans un monde où l’information est abondante et ses sources multiples.

Ainsi, vous avez l’embarras du choix pour alimenter votre programme : lire des livres ou des articles, visionner des vidéos, suivre à une formation, avoir un coach, etc. De plus, avec Internet, vous pouvez facilement entrer en contact avec des personnes (sur des forums par exemple) qui seront heureuses de vous conseiller gratuitement et de partager leur expérience.

Méfiez-vous des vendeurs de rêves, il y en a beaucoup qui pullulent sur Internet. Leur but : vous faire payer à prix d’or des informations que vous trouverez facilement et gratuitement ailleurs. Privilégiez les vidéos sur Youtube ou les livres.

Personnellement, j’ai une préférence pour ces derniers (les livres) que je considère comme étant les produits ayant le meilleur rapport qualité/prix au monde.

Dans un ouvrage intitulé Le personal MBA, Kaufman Josh a popularisé un concept simple et efficace : au lieu de payez des frais exorbitants pour suivre un MBA (Master of Business Administration), il suffit généralement de lire des livres de référence dans le domaine concerné pour obtenir les mêmes résultats.

Pourquoi la plupart des gens n’ont pas de programme de R&D personnel ?

Regardez autour de vous : connaissez-vous beaucoup de personnes qui investissent en elles-mêmes ? La réponse est vraisemblablement non.

La source du problème réside dans cette fausse croyance : dès qu’on termine notre scolarité, on pense qu’on n’a plus besoin d’apprendre, qu’en matière de connaissances et de compétences, il ne nous manque rien. Bien évidemment, on a tord de croire cela et une célèbre citation (en anglais) nous prévient des conséquences :

When you stop learning, you stop growing. (Lorsque vous arrêtez d’apprendre, vous arrêtez de grandir.)

Rappelez-vous : le développement personnel mène aux succès intérieurs et les succès intérieurs mènent aux succès extérieurs. Formulée autrement, cette phrase est équivalente à :

L’absence de développement personnel mène aux échecs intérieurs et les échecs intérieurs mènent aux échecs extérieurs.

Nous nous acharnons alors à concrétiser des victoires extérieures mais sans succès car nous n’avons pas réalisé les victoires intérieures correspondantes. On ne peut pas courir si on ne sais pas encore marcher.

Nous reproduisons cette approche défaillante dans tous les domaines de notre vie car la façon de faire une chose et celle de faire toute les autres choses.

Nous refusons d’admettre cette vérité qui heurte notre sensibilité et blesse notre égo : le problème n’est pas les autres où les éléments extérieurs, le problème c’est nous-mêmes, c’est notre manque de savoir-être, de savoir-faire et de savoir-vivre.

Ce déni peut durer toute la vie.

Les conséquences seront, on l’imagine bien, fâcheuses : pas de remise en question, c’est la stagnation assurée. Nous arrêtons de grandir, de même que nos réalisations et nos succès.

Un conseil

Si ce n’est pas encore fait, mettez en place un programme de R&D personnel et permanent.

Il vous aidera à devenir continuellement une version meilleure de vous-même et, croyez-moi, cela sera votre source de bonheur. Comme le dit le Dr David J. Schwartz dans son livre La magie de voir grand :

Il est excitant de se sentir croître en confiance, en efficacité et en succès, jour après jour, mois après mois. Rien, absolument rien dans la vie, ne vous donnera plus de satisfaction que de savoir que vous êtes sur la voie de l’accomplissement et de la réussite. Il n’est pas défi plus grand que celui de vous épanouir.

Vous avez des questions, des remarques ou des suggestions concernant cet article ? N’hésitez pas à m’en faire part dans la partie commentaire.

Heureusement vôtre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *